Fusées d’obus français

Fusées d’obus français

07/04/2019 Armes 0
Fusées d'obus Français 1914-1918

En 1914, les armées Françaises entrent en guerre avec une doctrine résolument offensive. L’infanterie est déclarée « reine des batailles ».

L’artillerie avec son canon mythique de 75 millimètres est remarquable et on lui confia la plupart des missions.

Mais

Confrontés à une armée Allemande qui possède un parc de canons et d’obusiers plus riche et plus varié, les Français constatent rapidement leur insuffisance en artillerie.

Après les premiers mois, la guerre de mouvement se transforme en guerre de position. Le canon à toute son importance dans cette nouvelle forme de guerre. De nouveaux modèles sont élaborés tout au long du conflit.

Plus de 856 millions d’obus sont tirés par les artilleurs de tous les camps.

Les fusées d’artillerie

La fusée d’obus est le dispositif fixé sur l’ogive d’un obus. Elle a pour but de faire éclater l’obus le moment voulu.

Schéma de la composition d'uns obus explosif
Composition d’un obus explosif de la Première Guerre Mondiale.

En 1914, les Français et les Allemands disposent de plusieurs types de fusées :

  • Percutantes instantanées
  • Percutantes à retard
  • Fusantes
  • À double effet

Les fusées fusantes explosent en l’air de manière programmée, contrairement aux fusées percutantes qui explosent au sol.

Fusées détonateur percutantes

Le modèle de fusée système ROBIN est utilisé de 1899 à 1915. Il en existe 3 versions.

La fusée détonateur percutante est induite par l’expérience des premiers mois de combats qui provoquent l’utilisation de plus en plus d’obus explosifs.

Fusée d'obus système Robin.
Fusée avec système ROBIN modèle 1899-1915.

Modèle sans retard (SR)

La pointe de la fusée à système ROBIN sans retard est de couleur noire.

Modèle à court retard (CR)

La pointe du modèle à court retard est blanche.

Fusée avec un système Robin à court retard
Une fusée à court retard, de couleur blanche sur la partie supérieure.

Modèle à long retard (LR)

La pointe du modèle à long retard est blanche avec une queue violette.

Fusée PR 1916

La fusée à système Peuch-Remondy est un modèle Français de 1916. Le fragment d’ogive d’artillerie de tranchée présenté ci-dessous, aplati par l’explosion, est reconnaissable à l’épaisseur de la tôle.

Fusée d'obus PR-1916
Fusée Française modèle PR 1916.

Fusée fusante modèle 1897

Ce modèle de fusée est élaboré pour le canon de 75 millimètres modèle 1897. Les fusées fusantes à double effet sont à destination des obus à balles.

Fusée Française 22/31
Fusée d’obus Français 22/31 modèle 1897.
Vue de dessous d'une fusée 22/31 de 1897
L’intérieur de l’ogive d’une fusée modèle 1897.

Pour plus de détails sur les fusées d’obus de la Première Guerre Mondiale, nous conseillons cet article du blog Passion et Compassion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *