140e Régiment d’Infanterie

Ce blog est dédié à notre grand-père, arrière grand-père, Louis HUNOLD, engagé volontaire au 140e Régiment d’Infanterie

Début août 1914

La mobilisation générale met le régiment sur le pied de guerre le 2 août 1914 à GRENOBLE.

Attestation de recrutement au 140e Régiment d'Infanterie.
Attestation de recrutement au 140e Régiment d’Infanterie.
Carnet d'engagement dans l'armée Française (1914).
Carnet d’engagement dans l’armée Française (1914).

Le régiment embarque en gare de Grenoble le 6 août 1914. Les trains fleuris s’ébranlent, les soldats contemplent la campagne riante, que plus d’un hélas ne reverra plus.

Photo de Louis Hunold au début de la guerre.
Photo de Louis Hunold au début de la guerre, entre deux amis, soldats Français.

Campagne des Vosges

Août – Septembre 1914

Parti d’une région montagneuse, le régiment retrouve d’autres montagnes. Celles-ci ne ressemblent en rien aux Alpes.

Dès le 11 août, le régiment s’ébranlera dans la direction des cols. Le lendemain, il sera engagé au col des BAS-GENELLES.

Le 15 août 1914 au matin l’assaut est lancé. L’attaque française surprend le 171ème Régiment Allemand. La position sera prise par les soldats Français.

Le 17 août, le régiment occupe SAINTE-MARIE-AUX-MINES. Le 24 août, après être passé par SAALES, le bataillon s’installe a SAULXURES en position d’attente.

Perte de deux compagnies 

Fin août 1914

Le 27 août 1914, le 140e Régiment d’Infanterie est attaqué de trois côtés ; Ouest – Nord et Est. Une partie du régiment parvient à se frayer un passage et gagne SAINT-MICHEL-SUR-MEURTHE.

Les 10e et 12e compagnies sont anéanties. Grand-père Louis est blessé au bras gauche. Une balle à fracassé son humérus. Il est fait prisonnier et envoyé en captivité à STUTTGART.

Prisonniers Français à Stuttgart en 1915.
Photo de prisonniers Français. Louis Hunold est le troisième homme en haut, en partant de la gauche.
Le Dépot II, prison de Stuttgart 1915
« Prisonniers – Dépôt II Stuttgart/Berg » dépôt dans lequel Louis Hunold fut emprisonné.
Photo de Louis Hunold à la fin de la guerre.
Photo de Louis Hunold à la fin de la Première Guerre Mondiale.
Lettre d'un Poilu au Ministre des Anciens Combattants de 14-18.
Lettre de Louis Hunold au Ministre des Anciens Combattants (1962).