Karabingranate

Karabingranate

02/06/2019 Armes 0
Grenade à fusil Allemande de 1914.

Grenade à fusil modèle 1913

La grenade à fusil Allemande modèle 1913 est développée pour être tirée à l’aide du fusil d’infanterie MAUSER.

On insère une large tige dans le canon, on bloque la crosse au sol, une cartouche à blanc déclenche le mécanisme et expédie la grenade à 200 mètres. La portée peut être modifiée par l’inclinaison du fusil.

Le corps de la grenade est en fonte de 4 mm d’épaisseur. La grenade pèse 900 grammes. Elle est pré-fragmenté et chargée de nitrate d’ammonium.

La grenade à fusil est traversée par un tube central en laiton qui relie la fusée à la plaque de base. Le mécanisme d’armement par inertie est enclenché par le départ du corps.

Cette grenade était d’une conception parfaite. Cependant, elle s’enfonçait trop profondément dans le sol avant d’exploser, ce qui diminuait considérablement les dégâts causés.

Modèle 1914

La grenade à fusil modèle 1913 avait de trop bonnes propriétés balistiques. Le modèle sera modifié pour rendre la grenade plus efficace.

La Karabingranate de 1914 est moins aérodynamique et plus massive. On épaissit le corps de la grenade avec plus de tôle et on réduit la charge explosive. Le poids reste identique au modèle de 1913.

Disque frein

Une coupole d’acier en option est montée à la base du corps pour réduire la portée de la grenade. Selon le sens dans lequel elle est montée, on réduit la portée :

  • modérément (25%) : ====)
  • fortement (50%) : ====(
Coupole de Karabingranate
Disque frein aérodynamique de Karabingranate.

Fusée de Karabingranate

Fusée de Karabingranate
Fusée en laiton de Karabingranate.

Le mécanisme d’allumage est vissé en tête du projectile. Il s’agit d’une vraie fusée percutante dont l’organisation interne est identique à certains obus d’artillerie.

Gaine-relais de grenade à fusil Allemande.
À l’arrière de la fusée, la gaine-relais d’explosif brisant.

Le poids de la grenade à fusil Allemande modèle 1914 est de 900 g. Elle contient de la tolite.

Cette grenade n’a pas eu de succès auprès des troupes, car la nécessité d’emploi d’une cartouche occasionnait souvent des accidents.

Ces éléments de grenade à fusil Allemande ont été retrouvés au Sudelkopf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *